Joy de Rohan Chabot

Joy de Rohan Chabot est une artiste française aux multiples talents, aujourd’hui internationalement reconnue. Passionnée par la nature, elle crée des pièces d’art décoratif en bronze et en verre dans un récit poétique inspiré des jardins. Jany Jansem présente son travail depuis 2011.

 

Console aux oiseaux dorés
2014
Bronze peint et verre
91 x 132 x 42 cm.
Fonderie Fusion
Edition/1

Petite coupe à pied 3 boules, corail
2014
Verre peint
H 16,5 cm x D 14 cm
Série /4

Joy de Rohan Chabot

Joy de Rohan Chabot est une artiste aux multiples talents, internationalement reconnue. Après des études à l’Ecole des Arts Décoratifs, elle s’est d’abord consacrée à la peinture murale, puis à la laque dont elle a perfectionné la maîtrise en Chine et au Japon. Elle se spécialise dans l’art du trompe-l’œil et les expositions se succèdent : 1971 Intermarco-Elvinger, 1974 Galerie Mazarine, 1980 Musée des Arts Décoratifs (les métiers de l’art), puis chez Jansen en 1983 et 1986. La même année, elle participe à l’exposition « Les Métiers d’Art » à l’Hôtel de La Monnaie.

C’est New York qui la consacre en 1987, avec une exposition chez Tiffany. En même temps, elle expose ses œuvres au Grand Palais, à la Biennale des Beaux-Arts. Elle participe en 1988 à l’exposition « De main de maître » et présente ses créations chez Seibu à Tokyo en 1989. En 1990, parrainée par la Ville de Paris, et plus particulièrement par Jacqueline Nebout, Adjoint au Maire de Paris et chargé de l’environnement, Joy de Rohan Chabot réalise une extraordinaire « Maison des Illusions », à l’Orangerie du Château de Bagatelle. Cette demeure insolite comprenait sept pièces sur 250 m2 et 650 objets uniques. Il a fallu deux années de travail pour achever la réalisation de cette remarquable exposition.

Après de nombreuses réalisations pour des clients privés, le Musée Jacquemart-André de Paris lui consacre une exposition « Les Jardins immobiles » qui s’est tenue en 2008. Pour la première fois de son histoire, ce musée présentait l’œuvre d’un artiste vivant. En 2009, elle expose à Sao Paulo à la galerie George Elias.

À partir de 2011, Jany Jansem expose Joy de Rohan Chabot à la Galerie Matignon : « LUCIOLES », puis « FÉÉRIE » en 2012, et « ENTRE CIEL ET MER » en 2014. Il présente également son travail en permanence à la Galerie Matignon Jany Jansem jusqu’à la fin 2016 et l’expose aux Salons Art Paris 2012 et Art Elysées 2015 et 2016.